Qu’est ce qu’un cloud public?

Publié le

Les services du Cloud public sont accessibles via un réseau public et sont disponibles pour plusieurs clients utilisant la même infrastructure partagée. Dans le modèle du Cloud public, seul le fournisseur est responsable de la gestion et de la maintenance de la solution d’hébergement. Ce type de Cloud est peu coûteux : la facturation est basée sur la capacité utilisée. Cependant, le Cloud public est moins idéal pour les données sensibles vu qu’il limite la configuration, la sécurité et les spécificités du SLA.

Amazon Web Services, Microsoft Azure et Google Cloud sont des exemples de Cloud public. Parmi les exemples de services les plus utilisés de ce modèle du cloud, citons les services tels que l’hébergement de serveurs, les services de stockage et les applications bureautiques en ligne. Parmi les avantages du Cloud public :

  • La réduction des coûts: Le Cloud public repose sur le partage de ressources avec un grand nombre d’utilisateurs, et par conséquence, il est moins cher par rapport au Cloud privé. Grâce au Cloud public, les dépenses d’investissement de l’entreprise sont plus faibles vu qu’aucun achat de matériel n’est requis pour le datacenter.
  • La minimisation des engagements : Les organisations qui utilisent le Cloud public n’achètent, n’installent, n’exploitent ni ne gèrent des serveurs ou d’autres équipements comme ils le feraient avec le Cloud privé.
  • Une fiabilité et performance maximales : Les services du Cloud public sont distribués sur plusieurs datacenters à travers le monde ce qui garantit la disponibilité de vos données hébergées.
  • Une garantie des ressources et une grande évolutivité : Les ressources (CPU, RAM, Disque…) sont disponibles sur demande. Aussi le client peut les augmenter ou les réduire selon le besoin.
  • Facturation à l’usage : L’utilisateur ne paie que pour les services achetés et les ressources allouées.

Le Cloud public offre de nombreux avantages, cependant, ceci ne peux pas nier qu’il a aussi quelques inconvénients tel que le faible niveau de sécurité et le partage des ressources.